L'affacturage pour les fonds de pension ou d'investissement

Reprendre une entreprise nécessite de sécuriser et de financer les paiements pour garantir le développement et la périnnité de la société. En cédant les factures à un Factor, l’entreprise peut disposer immédiatement de liquidités sans attendre l’échéance de règlement de ses factures.

Grâce à une assurance impayés intégrée dans le contrat de factoring, l’entreprise bénéficie en supplément d'une protection contre l’insolvabilité déclarée de ses clients. Le recouvrement des factures est trasnféré au Factor qui prend le relais pour relancer les client et effectuer les imputations des règlements.

L'affacturage au délà du financement apporte plusieurs services :

  • Le financement de vos factures sans attendre l'échéance.
  • La gestion de l'ensemble de votre poste clients depuis la phase de recouvrement jusqu'aux imputations des règlements.
  • L’assurance-crédit pour garantir jusqu'à 100% contre l’insolvabilité des débiteurs.

Pourquoi utiliser l'affacturage ?

Les fonds de pension ou d'investissement sont à la recherche de solutions pour gérer les risques de passif des entreprise et augementer leurs rendements tout en sécurisant leur trésorerie. Pour cela, ils peuvent utiliser deux outils à leur disposition l'affacturage et l'assurance-crédit.

La mise en place d’une assurance-crédit va permettre de protéger le poste clients sur la France comme à l’export, cette règle d’application systématique va permettre à l’entreprise de se couvrir jusqu’à 95% du montant de l’impayé.

Parallèlement le factor viendra greffer son financement sur les couvertures, et se garantira par un avenant de cession de bénéfice (à son profit) donné par le fond de pension (investisseur) depuis le contrat d’assurance crédit.

L’affacturage va apporter au fond de pension de nombreux avantages. Le factoring a investi des secteurs aussi pointu que la gestion des fonds de pension, en tant que moyen de financer des entreprises en croissance. L'affacturage est essentiellement un outil financier qui vous permet de financer vos factures en retard de paiement de clients solvables. En utilisant vos factures comme garantie, la société de financement avance des fonds à votre société, vous fournissant ainsi les ressources nécessaires pour payer des dépenses importantes. Cependant, comme toute solution de financement d'entreprise, l'affacturage présente à la fois des avantages et des inconvénients.

Le factoring s’adaptent parfaitement à la typologie et à l’organisation d'une reprise d'entreprise. Basées sur les actifs, ce système de financement permet de suivre l'évolution de l'entreprise, ce quel que soit leur stade de développement : création, développement, export, reprise-transmission, plan de continuation d’activité...

Les avantages de l'affacturage:

La factorisation présente les avantages suivants:

  • Amélioration des flux de trésorerie : l'avantage le plus important de l'affacturage de vos factures est l'amélioration de votre flux de trésorerie, ce qui vous permet de mieux couvrir les dépenses de l'entreprise.
  • Prolongez les conditions de paiement en toute confiance : vous pouvez prolonger les délais de paiement entre 30 et 60 jours en toute confiance, car vous n'avez pas besoin d'attendre aussi longtemps pour que vos factures règlent les fonds.
  • Conditions de qualification faciles : contrairement aux autres solutions de financement des entreprises, l’affacturage est relativement facile à qualifier. La plupart des entreprises ayant des clients solides et n'ayant PAS de problèmes majeurs doivent être éligibles.
  • Financement rapide : la ligne d'affacturage peut être déployée rapidement - généralement en une semaine - vous permettant de réagir rapidement si votre entreprise est en crise.
  • Ligne de flexibilité : comme la ligne est basée sur vos factures (leur montant et leur qualité), la ligne peut croître et s’adapter à la hausse des revenus. Cet avantage important fournit une plate-forme financière capable de soutenir la croissance.
  • Application plus simple : c'est un processus de demande plus simple que la plupart des autres solutions.

Les inconvénients de l'affacturage :

Toutefois, le financement par facture n’est pas forcément parfait pour toutes les entreprises. L'affacturage présente des inconvénients dont vous devez tenir compte pour vous permettre de prendre une décision éclairée.

Certains inconvénients comprennent :

  • Coût : le coût de l'affacturage est parfois plus élevé que le coût d'autres types de solutions financières.
  • Résout un problème très spécifique : l'affacturage est spécialement conçu pour résoudre les problèmes de trésorerie générés par les clients qui paient lentement. Si vous avez d'autres problèmes, ou si vous avez besoin de capitaux pour acheter du matériel, l'affacturage n'apporte que peu d'aide (le cas échéant).
  • Confidentielle : sauf à utiliser l'affacturage en mode confidentiel, vos clients sauront que vous utilisez ce type de financement. Ils reçoivent un avis de mission les informant de votre relation d'affacturage.
  • Administration : vos factures seront vérifiées. La plupart des sociétés d'affacturage vérifient vos factures avec vos clients pour vous assurer qu'elles sont exactes et que vos clients sont satisfaits des produits / services.

Rappelons pour conclure que l’affacturage n’intervient que pour financer la facture, en cas de non-règlement à l’échéance, celui-ci pourra dé-financer suivant les conditions du contrat (sous 30,45, 60 voir 90 jours). Rappelons que l’assurance-crédit n’intervient que pour assurer, en cas de non-règlement constaté par le factor, celui-ci pourra remettre dans les délais prévus au contrat !

Partant de l'échéance initiale impayée, 30 jours de prorogation automatique +30 jours de prorogation sur demande + 30 jours pour remettre en sinistre ! (soit 90 jours maximum). Une fois le dossier remis dans les délais à l’assureur crédit, celui-ci indemnisera sous ( 1 à 5 mois).

L’assureur crédit couvre en insolvabilité présumée (impayé classique), ou insolvabilité déclarée (redressement ou liquidation judiciaire).



A qui s'adresse le factoring ?

Le financement des créances commerciales s'adressent à toutes les entreprises qui souhaitent maitriser le paiement de leur factures et obtenir par la même occasion une garantie contre les impayés. On retrouve tous les investisseurs gestionnaire de fonds avec un engagement financier important, pour des reprises, des achats, des acquisitions, des cessions, d'entreprises ou tout simplement pour valoriser la société en vue d'un audit ou d'une vente.

On retrouve aussi les réseaux de franchises, des Business Angel, des entrepreneurs et des repreneurs à la recherche d'opportunités d'investissement sur des entreprise à l'échelle locale, nationale ou internationale pour développer leur croissance ou obtenir un retour sur investissement.

Les dirigeants d'entreprise qui reprennent des entreprises en difficultés, en cessation des paiements, en procédure collective, en faillite, en restructuration, en défaillances, contraint avec un liquidateur réalisant un plan de continuation ou de restructuration, parfois sousmis à un plan de licenciement.

Le factoring est aussi nécessaire lorsque la société à des impayés chroniques, des pertes et retards de paiements, des incidents de paiements avec un déficits chroniques car elle n'arrive pas à réatablir de sa trésorerie. Le rattrapage des retards de paiements permet de rassurer aussi les fournisseurs.



L'affacturage et les fonds de pension

Définition des Fonds de pension : ce sont des organismes de placement collectif (OPCVM) qui gèrent l'épargne et la retraite des employés. Leur principal objectif est de fournir aux retraités ayant atteint l'âge de la retraite un revenu sous la forme d'une rente viagère ou d'un capital. Contrairement aux organismes de pension publics gérés par répartition, les fonds de pension sont gérés par capitalisation. Lorsque les membres atteignent l’âge de la retraite, ils reçoivent une rente ou un capital versé par le fonds. Ces activités reposent sur trois types d’activités: la perception des primes, l’investissement des sommes perçues et les prestations versées.

La Démarche de ces organisations financières non bancaires : il est normalement créé par un employeur pour le placement de l'épargne du fonds de retraite des employés, versée par l'employeur et les employés. Chaque fonds de pension privé est régi par la loi et ses règles. Les règles sont établies par les établissements de crédit élus au conseil d’administration du fonds. Ces règles sont approuvées par le régulateur de la caisse de retraite.

Le fonds de pension vise à générer une croissance stable à long terme et à fournir des pensions aux employés à la fin de leurs années de travail et au moment de leur départ en retraite. Ces régimes de retraite sur-complémentaire sont généralement gérés par une sorte d’intermédiaire financier pour la société et ses employés, bien que certaines grandes sociétés gèrent leurs fonds de pension en interne. L'employeur aura l'un des deux types de régime de retraite pour leurs employés.

  1. Un régime à prestations définies est un système dans lequel les prestations de retraite sont basées sur une formule utilisant des facteurs tels que l'historique des salaires et la durée de l'emploi. Le risque d’investissement et la gestion du portefeuille sont entièrement sous le contrôle de la société. Il existe également des restrictions sur le moment et la manière de retirer ces fonds sans pénalité.
  2. Un régime à cotisations définies correspond à un montant ou à un pourcentage d’argent mis de côté chaque année par une entreprise au profit de l’employé. Il existe des restrictions quant au moment et à la manière dont vous pouvez retirer ces fonds sans pénalité. Il n'y a aucun moyen de savoir combien le régime donnera à l'employé à sa retraite.
  3. Cela engendre le risque de contributions inadéquates ainsi que le risque d'investissement. Le montant versé est fixe, mais l'avantage ne l'est pas. Normalement, dans ces régimes, l’employé a la possibilité d’investir dans un portefeuille, dans la mesure où il a le risque que la somme au moment de la retraite ne soit pas suffisante pour répondre aux besoins des retraités.

Tant dans les régimes à prestations définies que dans les régimes à cotisations définies, il peut y avoir non seulement les contributions de l'employeur, mais également celles des employés. Les employés effectuent des dépôts (contributions) sur un compte. Les cotisations sont déduites du salaire de l'employé; certaines entreprises égalent ces paiements, tandis que d'autres accordent un pourcentage fixe du salaire. Les gouvernements accordent un allégement fiscal à ces paiements sous forme de rabais ou de déductions de l'impôt à payer. Les gouvernements ne veulent pas que les personnes âgées dépendent de l'aide sociale et il est donc dans leur intérêt de donner ces allégements fiscaux. Une deuxième considération est que les fonds de pension investissent massivement dans l'infrastructure d'un gouvernement et stabilisent ainsi une économie.

L'existence d'une relation employeur / employé n'est pas nécessaire pour être membre d'un fonds de rente de retraite. Une personne verse simplement une contribution (somme récurrente ou forfaitaire) et au fil des ans, celle-ci devrait croître de manière à ce que des sommes d'argent soient disponibles à la retraite.

Obligation du Fonds de placement : aucun retrait forfaitaire n'est autorisé dans ces compléments de retraite avant l'âge de 55 ans. Aucune prestation ne peut être versée à un membre ou à ses personnes à charge avant la retraite, le décès ou l'invalidité. Un membre peut toutefois recevoir une indemnité forfaitaire (indemnité de retrait) s’il a cessé ses contributions au fonds avant la date de sa retraite. Lors de la retraite, un tiers de la valeur du fonds peut être considéré comme une somme forfaitaire, ce qui serait soumis à une imposition tout comme s'il s'agissait d'un fonds de pension. Les employeurs peuvent également utiliser des rentes de retraite au lieu des fonds de pension pour leur personnel. Une rente de retraite individuelle doit être émise au nom du titulaire. Seuls le titulaire de la rente ou ses bénéficiaires survivants sont éligibles pour bénéficier des prestations du contrat.

RAPPEL : La fifférence entre les fonds de pension publics et privés. Dans un fonds de pension public appelé régime de retraite par répartition, les cotisations versées par les actifs sont conçues pour payer les pensions des retraités. Ce système, généralement obligatoire, repose sur la solidarité intergénérationnelle. Très vulnérable au chômage et aux changements démographiques, l’équilibre financier du système dépend du rapport entre le nombre de cotisants et celui des retraités. À la différence de ce système, les placements privés ou les régimes de retraite par capitalisation sont souvent individuels et volontaires, ce qui permet aux travailleurs de se constituer leur propre retraite. Ils épargnent au cours de leur vie professionnelle pour assurer leur vieillesse. Les contributions reçues font l'objet d'investissements financiers. Le rendement de ces investissements dépend principalement de l’évolution du marché.

Comme nous l’avons exposé, certaines grandes sociétés gèrent leurs fonds d’investissement en interne. Dans ce cadre certains grands groupe, ou multinationale élabore une stratégie de recherche de secteurs économique, ou d’entreprise à fort potentielle dans le cadre investissement. Cette cellule interne responsable des pensions liés directement au “pool financier” de l’entreprise Investisseuse va donc rentrer dans une stratégie de reprise de structure d’entreprise ou de groupe.L’objectif étant de reprendre, structurer, et aménager l'environnement, pour trouver à moyen terme la meilleure rentabilité !

Dans cette stratégie, les gestionnaires des fonds de pension, comme “acteur” recherchent un environnement protégé. Ils doivent construire leurs décisions d'investissement sur leurs convictions. La sécurité et la flexibilité sont les piliers de leur gestion pour s'adapter aux évolutions des marchés. Le financement du poste-clients et sa couverture restent un passage obligé inhérent à cette activité.

En effet, les banques pour accompagner les entreprises dans leurs besoins de capitaux exigent un modèle économique éprouvé et sécurisé avec de fortes perspectives de croissance. De même, pour financer la croissance interne pour développer de nouveaux produits ou investir dans de nouvelle capacité de production et externe grâce à l'acquisition de concurrents ou de sous-traitants, les investisseurs demandent des fonds propres minimum et une trésorerie suffisante avec une gestion du poste clients parfaitement maitrisée.

Les besoins en trésorerie devront donc être minutieusement analysés pour ajuster le contrat d'affacturage aux besoins de l'entreprise. Les points à bien négocier sont le montant du fonds de garantie pour financer un maximum d'argent sur les factures et les délais de recouvrement avant le définancement en cas de retards de paiement.



Notre offre pour les fonds de pension ou d'investissement

Nous vous proposons de vous assister dans la mise en place d'un contrat d'affacturage pour des fonds de pension dans le cadre de reprise ou d'achat de sociétés avec des coûts de factoring les plus faibles du marché. Notre cabinet travaille en collaboration avec les principaux Factors sur le territoire national et international.