Affacturage et liquidités

Comment accéder au financement et maintenir dans le temps les enjeux commerciaux ? TPE, PME et TGE, comment financer l'activité et exploiter l'expansion des opportunités de marché ?

Dans le contexte économique actuel, les entreprises doivent être prêtes à créer des concessions en termes de conditions de paiement pour la conclusion de transactions, il est devenu très difficile de recevoir un soutien des banques et d'autres sources de financement.

Les conséquences de la crise amène de nombreuses sociétés à perdre de la liquidité nécessaire à leur projets et malmène la confiance dans les partenaires d’entreprise ou bancaire.

Les établissements en conquête de nouveaux marchés doivent avoir accès à de l'argent, elles doivent optimiser leur fonds de roulement et atténuer le risque de crédit pour acquérir davantage de clients et garantir une croissance durable.

En outre, il existe encore de nombreux intervenants financiers tel que les factors pour obtenir des taux de financement anticipé sur les acheteurs et utiliser des réductions de volume, réduire les coûts de stockage et améliorer ainsi le capital opérationnel.


L'affacturage, une alternative viable aux prêts bancaires

C’est l'une des solutions les plus courantes pour les structures qui recherchent la facilité de liquidité, ce qui implique un tiers le factor (société d’affacturage) qui finance l’entreprise sur la qualité des factures clients, sous la forme de liquidités immédiates aux engagements urgents, aux activités opérationnelles.

Contrairement aux prêts bancaires, le factoring des décisions de crédit repose sur la qualité financière des clients et non sur le taux de crédit de la société, ses relations financières et leur performance financière historique.

Un factor offre des liquidités qui suivent directement avec le volume des ventes, ce qui offre aux entreprises affacturés des volumes de financement plus importants. Par ailleurs, ce dispositif est plus réactifs et plus souple, contrairement à une solution purement bancaire type Dailly, qui n'est limitée que par des revenus récurrents.

En outre, les sociétés d'affacturage informe sur la solvabilité client, qui dans cette démarche protège les activités contre de mauvais payeurs en fournissant des suggestions pour déterminer les limites de crédit.

En option, il est également possible d'appuyer un compte complet sur la gestion de la dette, la surveillance de la dette et le recouvrement.

Comment fonctionne l'affacturage ?

La base part d’une entreprise qui vend ses factures à un factor, encadrée par un volume financier minimum et maximum convenu dans le contrat. L'affactureur prend généralement 70 à 85% des facturations approuvées dans un délai de un ou deux jours, ce qui permet à la structure de générer sa liquidité et des flux de trésorerie supplémentaires.

Le processus se termine lorsque les clients paient leurs créances impayées et le fournisseur reçoit le pourcentage restant, moins les frais d’affacturation.

Le type de contrat d’affacturage définit les responsabilités en cas de non-paiement de la facture. En cas de factoring avec recours, l'affacturé a conclu un accord avec un factor qui finance les montants des factures émises.

Contrairement factoring classique, cette solution offre à la société cliente de garder la gestion de son poste clients. Dans les faits, il s’agit d’un dispositif par laquel le factor achète les créances notifiées par l’entreprise cliente, particulièrement celles portant la mention de subrogation définie par l'affactureur et ce sans la gestion du poste clients.

En affacturage sans recours, le contrat du factor inclut la protection du prêt pour le coût des services. La banque accepte le risque de paiement et les exigences liées à l'insolvabilité. Les recouvrements sont donc assumées.

Les frais liés à l’affacturation sont basés sur l'ensemble du chiffre d'affaires de la société, du secteur d’activité, la taille, la position sur son marché, le risque du portefeuille du client et les conditions de paiement des factures.

Étant donné que les affactureurs sont généralement des filiales de Banques, voir des entités privées qui ne sont pas aussi strictement réglementées que les banques, elles ont moins d'exigences de crédit et de bureaucratie. C'est pour cela, qu'elles apportent plus de souplesse aux entreprises leur permettant d'obtenir de la liquidité plus rapidement et une plus grande flexibilité des prêts.

Toutefois, les coûts d'affacturage sont généralement légèrement plus élevés que les taux d'intérêt bancaire. Avec un contrat de factoring, les établissements peuvent accélérer les paiements aussi longtemps qu'ils ont besoin de liquidités supplémentaires en sélectionnant les factures qu'ils soumettent aux accords contractuels.

Le financement n'est pas un crédit qui crée une dette. C'est pour cette raison que les entreprises n'ouvrent pas de dette supplémentaire avec ce type solution. En conséquence, l'affacturation des factures apporte de l’oxygène ce qui leur permet également d'améliorer leur équilibre et de consolider les fondamentaux de base.

Réduire la charge de travail administrative dans le cadre quotidien des transactions commerciales, voilà également un avantage ! Les entreprises ayant une vaste clientèle et les grands volumes de réclamations avec une plus grande liquidité nécessitent une charge de travail considérable. Le soutien d’un contrat d'affacturage va centraliser l’administration.

Lorsque la convention de factoring est associé à une assurance-crédit, cette solution peut gérer les limites de garantie par le client dans le cadre des couvertures. Le factor venant s’adosser aux lignes de couverture pour établir son financement.

Généralement le contrat comprendra un avenant de cession de bénéfice ou délégation pour contre garantir les lignes financées, en cas d’impayé l’indemnité sera dévolu au factor.

Grâce à un logiciel adpapté, vous pouvez automatiser complètement les ventes de comptes clients sur la base des lignes de financement du factor dans une intégration transparente et maitrisé !

L'application fournit également des simulations précises intégrant les variations du factor et en combinaison avec des limites d'assurance-crédit. Les données factorielles et d'assurance sont affichées dans la liste des acheteurs, ce qui vous permet de décrire l'état de l'assurance crédit et du factor dans un aperçu.