Définition de la tension de trésorerie

En tant que chef d'entreprise, vous serez inévitablement amené à gérer les flux de trésorerie à l'aide de votre logiciel de comptabilité. Il est donc important que vous compreniez ce que c'est et comment cela affecte votre société. La définition des flux de trésorerie est simple : ils représentent le mouvement de l'argent entrant et sortant de votre entreprise.

C'est le nerf de la guerre pour les entités commerciales, surtout en phase de démarrage, lorsque les dépenses sont plus élevées et que chaque centime compte. Il n'est pas surprenant que la trésorerie soit l'une des plus grandes sources de tension pour les dirigeants de sociétés.

Définition de la tension de trésorerie

Les effets de la tension de trésorerie

Les effets de la tension de trésorerie

Vous avez un grand plan pour développer votre entreprise TPE, PME ou ETI. Vous souhaitez acheter un nouveau camion de livraison, embaucher un représentant commercial ou déménager dans des bureaux plus grands.

Vos projets coûteront de l'argent, alors comment les financez-vous ? Que faire pour répondre au besoin de fonds de roulement (BFR). Une erreur commune à de nombreux dirigeant est de ne pas s'attaquer suffisamment tôt à leurs problèmes de trésorerie.

En agissant trop tard, une société peut se retrouver en difficulté financière, voire pire, en situation d'insolvabilité ou de liquidation. Les comptables jouent un rôle crucial dans la détection précoce des problèmes de cash. Lorsqu'il s'agit de combler rapidement un déficit de liqudités dans une activité.

De nombreux entrepreneurs font l'erreur d'utiliser des fonds quotidiens pour payer leurs projets de croissance au lieu d'utiliser un financement court terme pour les entreprises comme l'affacturage. Le factoring permet de libérer des liquidités pour votre entité commerciale en vendant vos factures à un factor.

Si vous proposez des factures de qualité, vous obtiendrez ainsi des liquidités dans les 24 heures au lieu de 2 mois ou plus. Pour les gérants, les problèmes ou les tensions de trésorerie sont souvent aussi déconcertants que les problèmes de revenus et de bénéfices. Le flux d'argent est généré lorsque votre structure vend des biens ou des services au comptant ou perçoit des paiements sur des comptes de clients. Une arrivée de liquidté lent ou en baisse peut avoir plusieurs effets profonds sur votre entreprise.

Paiements tardifs de vos factures fournisseurs

Des ressources sont nécessaires pour payer les dépenses et les factures de votre entreprise. Si vous n'avez pas de liquidités, vous pouvez être contraint de contracter des prêts supplémentaires ou d'effectuer des paiements tardifs à cause des tensions de trésorerie. Cela peut entraîner des frais de retard sur les services publics ou les dettes. De plus, vos règlements tardifs ont une incidence négative sur la cote de crédit de votre structure et sur votre capacité à obtenir des privilèges de compte de crédit et des prêts à l'avenir.

Croissance stoppée

Même si vous payez vos factures, les restrictions de trésorerie vous empêchent de faire progresser votre entreprise par des investissements. Vous pouvez rater des occasions d'acquérir de nouveaux bâtiments et actifs à des prix avantageux, d'embaucher de nouveaux employés ou consultants qui offrent leur expertise et leur talent, d'obtenir des remises en gros sur les fournitures et de payer les services que votre société utilise. Une croissance stoppée peut entraîner une baisse du moral des employés et donner une mauvaise image aux propriétaires ou aux actionnaires de l'entreprise.

Déficit promotionnel

Les problèmes de tension de trésorerie peuvent entraîner une spirale descendante, notamment en ce qui concerne vos efforts de marketing. Tout d'abord, l'un des budgets que les sociétés réduisent souvent lorsque le montant de liquidité est serré est celui du marketing. Cela signifie que vous n'aurez pas autant d'argent à investir dans la publicité pour attirer les clients. De plus, si vous commencez à offrir des rabais pour générer des liquidités et améliorer votre situation, vous pouvez effectivement diminuer la perception qu'ont les acheteurs de la valeur de votre marque. Cela peut avoir des répercussions très négatives à long terme sur vos prix et votre potentiel de revenus.

Moins ou pas de dividendes

Sans flux de trésorerie, votre entreprise ne peut pas verser de dividendes à ses propriétaires. Dans une TPE ou PME, cela signifie essentiellement que les personnes qui ont investi de l'argent dans la société ne percevront aucun retour sur investissement. L'absence de rétribution en échange de la croissance et de l'investissement est souvent acceptable. Cependant, ne pas verser d'intérêt parce que l'entreprise est en difficulté et que les liquidités sont limitées est une source d'inquiétude.

Les conséquences de la tension de trésorerie

Le cycle de vie d'un entreprise implique en permanence des décalages liés à ses besoins cycliques de fonds de roulement, ce qui est particulièrement évident en phase de croissance. Cette difficuté peut occasionnellement amener à des tensions sur les flux de trésorerie. Il est donc essentiel de connaître ses conséquences.

Un stress inattendu sur les flux de trésorerie

Cela peut exercer une pression sur votre trésorerie. Même si vous gagnez beaucoup d'argent et disposez de liquidités abondantes, que se passe-t-il si vous rencontrez un ralentissement inattendu et que vos revenus s'assèchent pendant un certain temps ?

Parce que vos fonds sont immobilisés avec des actifs à long terme, vous pouvez soudainement vous retrouver dans une situation difficile. D'ici là, il sera peut-être trop tard pour demander des fonds d'urgence à la banque. Il est peu probable que les banquiers prennent le risque de prêter à un profil d’entreprises ayant des contraintes financières. Le fait que vous ayez montré un mauvais profil financier ne vous aide pas.

Les entreprises en croissance en danger

Dans cette configuration, un nombre étonnant d'entreprises rentables ont été contraintes de fermer leurs portes ou de se retrouver en cessation de paiements. Pour les sociétés en croissance, le risque est particulièrement élevé. Elles ont tendance à avoir des comptes créditeurs et débiteurs plus élevés, ainsi que des stocks et d'autres actifs plus importants.

L'augmentation du chiffre d'affaires peut ne pas être cohérente avec les sorties de trésorerie supplémentaires liées au développement des affaires. Selon les experts financiers, la clé est de faire correspondre le type de financement à votre type de dépenses. Les sources actuelles de liquidités, telles que le fonds de roulement ou les lignes de crédit, conviennent aux décaissements à court terme ou récurrentes, telles que les services publics, les fournitures de bureau ou les salaires.

Faire correspondre le financement et les actifs

Pour l'achat d'actifs à long terme, il est généralement préférable de trouver des prêts aux entreprises avec des conditions de remboursement qui correspondent à la durée de vie prévue de l'actif. Par exemple, un camion de livraison d'une durée de vie de plusieurs années doit être financé par un emprunt à taux fixe de plusieurs années.

Autres techniques de financement : Déterminez à l'avance vos besoins de financement. Planifiez votre plan de croissance au début de chaque année afin de pouvoir contacter votre banque en amont et d'obtenir la meilleure offre. Parler à l'avance à votre banquier est une autre preuve d'une bonne gestion. Lorsque vous envisagez un prêt pour votre petite entreprise, ne tenez pas uniquement compte des taux d'intérêt.

Les conditions sont tout aussi importantes :

  • Quels frais administratifs devez-vous payer ?
  • Peut-on reporter le remboursement initial du capital ?
  • De combien de garanties la banque a-t-elle besoin ?
  • Quelle est la durée d'amortissement ?

Des conditions flexibles peuvent libérer plus d'argent pour votre entreprise. Faire un plan financier vous aidera à persuader le banquier de vous accorder un prêt. Il doit expliquer la nature des investissements, quand il sera nécessaire et comment il sera remboursé.

Les 5 étapes pour diminuer votre tension de trésorerie

Bien que vous ne puissiez pas contrôler complètement les sommes d'argent qui entrent dans votre activité, il existe plusieurs façons d'améliorer la gestion de votre trésorerie.

  • n° 1, Évaluez le coût de vos frais et faites des projections mensuelles de votre trésorerie : établissez une projection des flux de cash, de préférence par mois. Lorsque vous connaissez vos coûts et vos obligations par mois, il est beaucoup plus facile de suivre votre ligne de crédit ou votre solde en réalisant un plan de trésorerie. Plus important encore, cela vous aide à prévoir les mois où vous serez à court d'argent, de sorte que vous pouvez déplacer les sorties financières ou les recettes pour couvrir les coûts.
  • n° 2, Déterminez les dépenses à reporter et à supprimer : une fois que vous avez établi la liste de vos décaissements, déterminez les éléments que vous pouvez reporter à un autre mois ou dont vous pouvez vous passer complètement. Par exemple, pouvez-vous vous en sortir en réduisant la main-d'œuvre, les frais ou les charges d'investissement importantes cette année ? C'est le moment de poser les questions difficiles. Un mot d'avertissement : Assurez-vous que vous êtes conscient que la réduction de certains coûts peut également entraîner une réduction des revenus. Pour illustration, ne vous contentez pas de réduire certaines dépenses parce qu'ils représentent un coût élevé. Des rendements plus élevés peuvent être le moyen d'augmenter vos marges bénéficiaires au cours d'une année où les prix des produits de base sont bas. Recherchez plutôt les gaspillages avant de supprimer les éléments qui réduisent les revenus.
  • n° 3, Modélisez vos flux de trésorerie et appliquez différents scénarios : prenez toutes les considérations ci-dessus et commencez à modéliser votre fluctuation de liquidité avec plusieurs scénarios et analyses de sensibilité pour déterminer des stratégies. Par exemple, essayez de modifier le prix de vos produits. Voyez ce qu'il advient du changement de cash pour ce scénario. Il est judicieux d'exécuter des scénarios distincts à des moments variés de l'année, avant que vous n'arriviez à votre ligne de crédit au maximum.
  • n° 4, Évaluez les facteurs qui peuvent aider ou nuire à votre trésorerie : conséquences fiscales, envisagez de liquider des machines pour obtenir des liquidités et de les relouer à un coût moindre, renégociez les loyers au comptant lorsque cela est possible, vendre un actif non productif de revenus. Travaillez avec vos fournisseurs et vendeurs pour gagner des remises ou des délais de paiement.
  • n° 5, Utilisez l'affacturage : Les entreprises utilisent les prestations d'un factor pour être payées immédiatement. Les affactureurs offrent des services d'affacturation et de gestion du poste client à des activités de tailles diverses. Les structures qui ont des problèmes de trésorerie en raison des débiteurs qui paient avec des délais de crédit ou d'une croissance rapide font appel aux factors, qui constituent une solution de financement courante pour les sociétés. L'affactureur fournit aux établissements commerciaux des liquidités rapidement, généralement dans les 24 heures. Le processus est rapide et simple, ce qui en fait une excellente solution financière pour les flux de tension de trésorerie instables des entreprises B2B (business-to-business). L'accord peut être approuvé plus facilement qu'un prêt bancaire traditionnel. Avec le factoring, les créances sont payés en avance. Les sociétés d'affacturage ne vous prêtent pas d'argent, elles vous permettent de retirer immédiatement des montants de la valeur des factures. Ce dispositif diminue votre besoin de fonds de roulement (BFR). Discutez avec votre banquier des possibilités de financement à court et à long terme, ainsi que des taux fixes, afin de vous assurer que vous payez le moins d'intérêts possible. Nous vous conseillons d'utiliser notre comparateur de solutions d'affacturage pour trouver le meilleur financier à court terme.
Comparez les solutions d'affacturage
Trouvez l'offre la moins chère du marché adaptée à votre entreprise