Définition de l'assurance crédit

Définition affacturage ou factoring

L’assurance-crédit permet de sécuriser le poste clients en protégeant les entreprises contre les risques de non-règlement. En France ou à l'international, en cas de non-paiement de vos créances ou de faillite de vos acquéreurs, votre établissement commercial est couverte et indemnisée.

L'assurance impayés garantit vos facturations jusqu'à un certain total d'encours et indemnisera en cas de défaillance de l'acheteur jusqu'à 95% du montant HT de la créance.

La garantie contre les factures non réglées propose trois importants services aux sociétés :

  • Une fonction de prévention et surveillance de vos clients sur leur santé financière.
  • Une prestation de recouvrement des créances en prenant en charge l'ensemble des démarches pour lancer les procédures pour recouvrir de façon amiable ou judiciaire tout en préservant les relations commerciales.
  • Une indemnisation des pertes jusqu’à 95 % du montant HT total quelle que soit la situation juridique de votre client et jusqu’à 100% en cas de récupération complète de la créance par le service de recouvrement.
Définition de l'assurance crédit

Qu'est-ce que l'assurance-crédit et pour qui a-t-elle un sens ?

Lorsque des biens sont livrés ou des services rendus, ils ne sont souvent pas payés immédiatement. Il existe alors un décalage plus ou moins important (généralement de l'ordre de 30 à 90 jours) entre la fourniture de la prestation et son paiement. Tant que les biens ou les actions n'ont pas été payés, ils fonctionnent comme un prêt qui a déjà été accordé mais pas encore remboursé. Dans ce cas, il s'agit d'un crédit fournisseur (également appelé commercial ou d'achat).

Évidemment, cela crée un risque pour l'entreprise qui a répondu à la demande, que ce soit sous la forme d'un bien ou d'un service. En effet, que se passe-t-il si le client ne peut pas payer la marchandise ou la prestation à temps parce qu'il est actuellement confronté à un goulot d'étranglement financier ou ,dans le pire des cas, s'il doit même faire faillite avant la date limite de règlement ? Afin de se prémunir contre ce risque de non-paiement, il est possible de souscrire une police d'assurance-crédit qui couvre la valeur financière du prêt de l'approvisionneur.

Exemple d'une perte en pratique

L'établissement commercial de taille moyenne "BESTWOOD" produit du bois issu des forêts privée sous plusieurs formes qu'elle fournit à des clients de l'industrie manufacturière. Parmi eux, le fabricant de meubles IKAE, qui fabrique des armoires et des étagères en série. Les deux entreprises se sont entendues sur un contrat de fournisseur qui prévoit des envois réguliers de marchandises de BESTWOOD à IKAE.

Un jour, IKAE annonce son incapacité absolue à payer et devient insolvable. Mais peu avant, le distributeur a envoyé une autre livraison et l'a mise en route. Comme IKAE ne peut plus payer cette commande, BESTWOOD est menacée de banqueroute financier en raison de cette créance irrécouvrable. Toutefois, grâce à l'assurance crédit commercial souscrite à l'avance pour couvrir la perte, celle-ci peut être évitée.

Comme le montre l'exemple du sinistre, la protection financière contre les impayés est utile pour toutes les entités qui livrent des marchandises. Mais les établissements commerciaux qui fournissent des services ont également intérêt à souscrire une garantie pour se protéger contre les arriérés et les défauts de paiement. La taille de l'entreprise n'a pas d'importance. Même les petites structures et les sociétés en difficultés font partie du groupe cible de cette protection. En outre, la couverture sur les créances protège également contre ses propres problèmes de liquidités ou son insolvabilité. Si un fournisseur ou un prestataire de services renonce à l'assurance-crédit et que des facturations non-récouvrables apparaissent, la créance doit être amortie. Cela se reflète en conséquence dans les bilans et peut y conduire à des fonds propres négatifs, le dépôt de bilan est imminent.

Pourquoi souscrire une assurance-crédit ?

La perte de créances pour des livraisons de biens ou des services fait l'objet de la couverture d'assurantielle, c'est pourquoi le terme de garantie sur les facturations irrécouvrables s'est imposé ces dernières années. Ici, le prêteur se protège.

L'assurance-crédit est le produit qui couvre les factures non-récouvrables résultant de livraisons de marchandises, de travaux ou de services en cas de retard de paiement ou de non-solvabilité de vos acheteurs privés ou commerciaux. Grâce à une conception flexible et adaptée au secteur, votre couverture peut désormais être personnalisée encore plus.

L'insolvabilité d'un seul de vos clients peut facilement mettre en péril les liquidités de votre société. Cette garantie contre les factures impayées protège intégralement votre établissement commercial contre les conséquences des pertes sur créances irrécouvrables.

Une gestion professionnelle des facturations vous offre la possibilité d'éviter les défauts de paiement et de garantir la liquidité de votre entreprise à long terme.

La gestion sécurisée des créances intègre aussi des services et donne de nombreux avantages :

  • Vérification de la solvabilité professionnelle
  • Avant même de conclure un contrat d'assurance crédit, il est essentiel de vérifier la solidité financière de votre client, en particulier pour les commandes de gros volumes. Nos experts en prêt vérifient en détail la situation de votre acheteur et réduisent ainsi à l'avance le risque de mauvaises créances.
  • Indemnisation rapide déjà en cas de défaillance en plus pour les importateurs étrangers sélectionnés.
  • Protection des liquidités propres.
  • Une meilleure cote de crédit auprès des fournisseurs de services financiers en raison des dangers assurés.
  • Une couverture maximale pour un effort administratif minimal.
  • Facilitation de la gestion de vos débiteurs et de vos risques.
  • Sécuriser de nouveaux marchés de vente au niveau national et international.
  • Offrez des conditions de paiement généreuses.
  • La protection en cas de non-règlement s'applique aux clients situés en France et en plus en Enrope, à savoir aux importateurs domiciliés dans les pays suivants : Autriche, Allemagne, Belgique, Danemark (y compris le Groenland), Finlande, Islande, Liechtenstein, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Suède et Suisse.

Lors de la conclusion du police d'assurance crédit, une limite est fixée pour la société débitrice jusqu'à quel montant les livraisons et les services sont couverts. Nous sommes l'intermédiaire de plusieurs compagnies assurantielles qui vérifient constamment la solvabilité des clients (qu'ils soient nationaux ou étrangers). Si le cas se présente où aucun versement n'a lieu, malgré l'accomplissement de la prestation fournie, la procédure de recouvrement est lancée par l'approvisionneur. Si aucun paiement n'est effectué, l'assureur-crédit prend en charge la procédure pour recouvrir les factures. Si le délai expire et que le débiteur ne paie pas, la compagnie d'assurance verse généralement de 60 à 95 % de la créance nette au fournisseur, même si le débiteur est insolvable.

Les garanties couvert par l’assurance-crédit

Dans un police d'assurance crédit, votre entreprise est couverte sur le risque commercial en France. Mais il est possible d'obtenir des sûretés supplémentaires comme le danger à l’export, les aléas politiques et la menace de catastrophes naturelles.

Par ailleurs, vous aves la possibilité de souscrire des options dans votre contrat comme :

  • Une garantie sur vos consommateurs les plus risqués.
  • Une sécurisation pour les clients refusés ou résiliés.
  • Une assistance complète et innovante pour vous aider lorsque vos créances sont contestées.
  • Une sauvegarde pour vous couvrir contre le risque de défaillance de vos acquéreurs durant la période de fabrication de la marchandise.
  • Une sécurité sur vos premières livraisons dans le cas d'un nouveau client sans attendre la réponse de votre assureur crédit.
  • Une garantie sur vos commandes en cours en cas de résiliation ou de réduction de vos suretés sur certains acheteurs.
  • Une couverture sur les avances versées aux fournisseurs avant l’exécution des actions ou de la livraison.

Les prestations d'assurance supplémentaires

Dans ce domaine, l'assurance-crédit offre de nombreuses possibilités, c'est pourquoi il est impératif de demander conseil. Voici quelques exemples d'avantages additionnels de cette sauvegarde :

  • Protection contre les risques politiques,
  • Couverture d'une somme plus élevée par un deuxième assureur-crédit (Sûreté complémentaire),
  • La sauvegarde des clauses spéciales pour les différents métiers,
  • L'intégration des services de collecte,
  • La coassurance des frais de recouvrement,
  • Le risque de fabrication ou de prix de revient.

Les 10 avantages de l'assurance-crédit

  1. Vous avez accès à un suivi permanent de la situation financière de vos acheteurs ou de vos prospects.
  2. Vous améliorez votre réactivité pour accepter de nouvelles commandes ou de nouveaux fournisseurs.
  3. Vous êtes certain d’être payé.
  4. Vous externalisez le recouvrement de vos factures par un spécialiste.
  5. Vous optimisez votre taux de récupération des facturations non payées.
  6. Vous diminuez les coûts de gestion administrative du poste clients.
  7. Vos partenaires financiers sont rassurés.
  8. Vos pouvez souscrire une assurance crédit uniquement pour couvrir un seul de vos acheteurs importants.
  9. Vous obtenez un meilleur financement auprès de votre banque, car le poste client est sécurisé.
  10. Vous avez accès aux informations financières données par la compagnie pour limiter le risque d’un défaut de paiement.

Fonctionnement de l'assurance crédit

L'assureur crédit effectue une surveillance quotidienne sur la situation financière des entreprises clientes. En cas de factures impayées, le service de recouvrement de la compagnie d'assurance-crédit démarre les démarches amiables et judiciaires pour recouvrir les créances auprès du débiteur. Passé un délai de carence déterminé dans le contrat et en cas d'échec de la procédure pour recouvrer les sommes non-payées, votre entité est indemnisée.

schéma d'assurance crédit

Assurance crédit
En prévention

  1. couverture du client
  2. livraison
  3. facturation
  4. surveillance régulière

Garantie impayé
En sinistre

  1. recouvrement
  2. indemnisation

Le preneur d'assurance est toujours la partie qui livre les biens ou fournit les services et qui peut exiger le règlement. Si l'acheteur n'est pas en mesure de répondre à cette demande de paiement à temps ou suffisamment, l'événement garanti se produit : L'assureur règle alors la perte financière subie par l'assuré.

L'assurance-crédit permet d'analyser de manière indépendante du risque clients et par la délégation de faciliter l’ouverture aux moyens de financements. Il protège et sécurise votre prêt sur vos débiteurs en consolidant votre action en recouvrement.

L'assureur crédit vous couvre et vous indemnise sur les impayés. En externalisant les tâches de relance, vous bénéficiez d’un puissant réseau de surveillance du risque avec des outils performants pour la prise de décision. Vous n'avez plus besoin de provisionner de la trésorerie sur votre poste clients.

Pour les grandes entreprises, c'est un moyen de répondre aux nouvelles normes et de satisfaire aux exigences comptables IFRS.

Combien coûte l'assurance-crédit ?

Les compagnies assurantielles calculent le coût de l'assurance-crédit en fonction des facteurs suivants :

  • Secteur d'activité de l'assuré et de la clientèle : chaque industrie est soumise à son propre facteur de risque, bien qu'il ne soit pas possible de généraliser ici, l'industrie chimique, par exemple, est considérée comme à faible menace, contrairement à l'industrie textile ou à la gastronomie, qui sont classées comme dangereux. Une autre composante de l'évaluation dépend de la structure de l'acheteur. Ici, ce n'est pas seulement la taille des clients qui joue un rôle, mais souvent aussi l'emplacement. Les exportations à l'étranger sont plus risquées que les affaires en France.
  • Historiques des pertes sur des créances irrécupérables antérieures : avant de souscrire une assurance crédit, l'assureur analyse les sinistres sur factures irrécupérables des trois à cinq dernières années. Sur cette base, des calculs sont effectués pour l'avenir. Une perte unique est évaluée très différemment que plusieurs petits impayés.
  • Durée de délai de paiement : plus le délai de règlement est court, plus l'effet sur le taux de prime est positif. Des temps de versement plus longs signifient un risque plus important et sont donc associés à un taux de prime plus élevé.
  • Montant de l'indemnité maximale : elle est plafonnée à un multiple de la prime annuelle versée (par exemple, 30 fois). Toutefois, si une indemnisation maximale plus élevée est exigée, la prime d'assurance crédit contre les créances douteuses sera ajustée.

L'assurance impayés intégrée dans un contrat d'affacturage

En full-factoring, l'assurance-crédit est intégrée dans le contrat d'affacturage. Cependant, la couverture est limitée et ne prend en compte que dans le cas où l'insolvabilité de l'entreprise est déclarée (redressement ou liquidation) et non présumé (impayé classique).

Par ailleurs, même si le Factor se réassure auprès des compagnies d’assurance par des polices groupes, il donne souvent des limites de garanties plus réduites que les assureurs crédit. Même s'il est possible d'obtenir le financement de factures en dépassement de protection auprès de certains factors, l'opération reste risquée.

Assurance crédit souscrite chez un assureur-crédit

Lorsque vous souscrivez votre contrat d'assurance crédit directement auprès d’une compagnie assurantielle, vous pouvez obtenir de meilleures couvertures au niveau des montants et sur la sélection de vos prospects. Par ailleurs, contrairement au full factoring qui offre uniquement une sauvegarde sur l'insolvabilité avérée des clients, cette sécurité couvre en plus la partie insolvable présumée des entreprises.

L'affacturage sans assurance impayé

Dans certaines conditions, le factor peut accepter de délivrer un contrat d'affacturage sans assurance-crédit :

  • Lorsque le risque est limité sur les débiteurs,
  • L'entité commercial est bien cotée chez les assureurs crédit,
  • Le service de recouvrement de l'affacturé est performant,
  • Il n'y a pas d'acheteur important pouvant déstabiliser l'entreprise,
  • Les encours clients sont répartis sur beaucoup d'acquéreur,