Définition de l'approbation

L’approbation correspond à la limite donnée par la société d'affacturage pour financer une facture ou par la compagnie d'assurance pour assurer une créance sur un client en cas d'impayés. c'est le montant maximum d’encours que le factor accepte de financer pour chaque client ou à couvrir pour l'assureur crédit en cas d’insolvabilité du débiteur.

C’est une couverture approuvée par le factor ou l’assureur liée aux risques clients d’une entreprise. L’approbation est délivrée par client pour un montant maximum.

Définition approbation en affacturage ou factoring

L'approbation en affacturage

Un nombre croissant d'entreprises découvrent chaque jour les avantages de l'affacturage, dont le plus important est l'accès rapide au financement faciele de la trésorerie. Toute personne ayant demandé un prêt par l'intermédiaire d'une banque comprend combien la procédure peut être lourde et longue, car il faut souvent plusieurs semaines pour l'approuver. Comparez cela à trois ou quatre jours ouvrables pour l'approbation et le financement par l'affacturage des factures et il n'est pas surprenant que de nombreuses entreprises l'utilisent maintenant comme leur source de financement par défaut.

Le processus d'approbation de factoring est beaucoup plus rationnel et beaucoup moins lourd, offrant aux entreprises plus de souplesse et de sécurité pour répondre à leurs besoins de trésorerie.

Toutefois, les demandes d'approbation peut varier d'une société d'affacturage à l'autre, avec des coûts, des exigences et des délais différents. Il serait important de savoir comment le processus doit fonctionner et à quoi s'attendre lorsque vous contactez une société d'affacturage afin de pouvoir faire les bonnes comparaisons.

Bien que la procédure soit généralement plus rapide et plus facile que le financement bancaire traditionnel, la demande de services de factgoring de factures exige tout de même de la minutie et de l'attention aux détails. Plus vous êtes préparé, plus le processus se déroulera sans heurts, ce qui signifie un accès plus rapide aux liquidités dont votre entreprise a besoin.

Demander des devis

Lorsque vous contactez un factor pour obtenir un devis, vous pouvez parler avec un spécialiste des services d'affacturage pour discuter des options qui s'offrent à vous en fonction de quelques questions initiales sur l'historique financier et les besoins de votre entreprise. Vous devez être prêt à fournir certaines informations sur votre entreprise, telles que :

  • Chiffre d'affaire de votre activité
  • Nombre de clients actuels
  • Taille moyenne des factures
  • Liste des acheteurs avec le montant des encours
  • Nombre et montant des créances impayées
  • Privilèges ou jugements actuels ou passés à l'encontre de votre entreprise. Si cette information ne vous est pas demandée lors de votre premier appel, elle vous sera certainement demandée sur la demande.
Comparez les solutions d'affacturage
Trouvez l'offre la moins chère du marché adaptée à votre entreprise

Avant de pouvoir vous fournir un devis, vous devrez remplir une demande et fournir des pièces justificatives.

Soumettre la demande et les documents justificatifs

C'est là que le processus d'approbation de factoring peut varier d'une entreprise à l'autre. Certaines entreprises facturent chaque demande tandis que d'autres ne facturent rien. Dans la plupart des cas, la procédure de demande se déroule de manière en ligne, par email ou par téléphone auprès d'un arbitre. Il est important d'être minutieux dans votre demande afin d'éviter les allers-retours téléphoniques pour demander des éclaircissements. En plus de la demande, vous devez présenter des documents justificatifs, notamment des statuts ou une constitution en société, des relevés bancaires, des copies de factures courantes et un rapport sur l'ancienneté des dettes.

Certaines sociétés d'affacturage peuvent fournir un devis initial à la réception des demandes, mais il ne sera pas confirmé avant que tout soit passé par le processus de souscription.

Souscription d'une société d'affacturage

Le factor examinera votre demande et vos documents pour déterminer votre taux. Il n'y a généralement pas de vérification de la solvabilité, car la société d'affacturage se préoccupe surtout de la solvabilité de vos clients. Une grande partie de son travail consiste donc à examiner l'historique de leurs paiements. Dans la plupart des cas, la souscription est effectuée en un jour ou deux et la société de factoring vous informe de votre approbation.

Établir le compte d'affacturage et obtenir un financement

Lorsque vous êtes agréé, l'affactureur crée un compte de factoring pour traiter les transactions. Une fois établi, votre compte peut être utilisé pour tous les affacturations de factures futurs.

Lorsque vous vendez vos factures au factor, celui-ci soumet un avis de cession et fournit ensuite une avance de fonds pouvant atteindre 90% de la valeur nominale de la facture. Les fonds restants sont conservés sur un compte de réserve jusqu'à ce que la société d'affacturage reçoive le paiement de votre client, après quoi elle déduit sa commission de factoring et vous remet le solde.

Les fonds sont généralement mis à la disposition de votre entreprise dans un délai d'un à deux jours après l'approbation.

Votre compte d'affacturage étant déjà établi, il vous suffit de présenter une nouvelle facture et les fonds peuvent être disponibles en un ou deux jours.

Chez Altassura, nous sommes fiers de notre processus de factoring professionnel. Nous vous invitons à consulter notre guide complet de l'affacturage pour en savoir plus sur les tenants et aboutissants.

>
Bon à retenir Le tarif des demandes d’approbations peuvent être négocié. Dans certains cas, vous pouvez obtenir une baisse ou les demandes peuvent être offertes (non facturées). N’hésitez pas à demander un pack d’approbations gratuit qui représenteront un an de nouveaux clients. Il est important d'effectuer cette demande à chaque fois que vous renouveler votre contrat d'affacturage.

L'approbation en assurance-crédit

Si vous souhaitez protéger vos créances et vous engager dans la gestion des risques pour votre entreprise, pour vous protéger contre les créances douteuses, les risques politiques ou d'autres problèmes liés à une transaction d'exportation, vous pouvez être intéressé par une assurance-crédit d'une assureur.

Cette garantie protège votre trésorerie et votre rentabilité si un client qui achète des biens ou des services ne paie pas en raison d'une défaillance prolongée ou d'une faillite. Si cela se produit, votre compagnie d'assurance intervient et vous indemnise pour cette perte.

L'une des conditions que vous avez peut-être vues en essayant de décider si un produit d'une compagnie d'assurance est une "limite de crédit discrétionnaire".

Comprendre les limites discrétionnaires de l'assurance

À moins que vous ne choisissiez d'assurer une seule facture ou un seul client, la plupart des compagnies d'assurance assureront toutes vos factures et tous vos comptes clients, les frais étant calculés en pourcentage du montant total de la dette. Ce chiffre est également fonction de la solvabilité de chaque client.

En utilisant des outils de gestion du contrôle du crédit et des processus internes de gestion du crédit, votre compagnie d'assurance fixera probablement ce que l'on appelle une "limite de crédit discrétionnaire", qui sera indiquée dans votre déclaration de produit d'assurance.

Cette limite est le montant maximum des affaires que vous pouvez faire avec un seul acheteur, sans l'approbation formelle de l'assureur-crédit, et elle est également soumise à l'obtention de références de crédit satisfaisantes.

En substance, une limite discrétionnaire d'assurance vise à garantir que vous n'émettez pas de lignes de crédit à des débiteurs plus importants, au-delà d'un montant convenu dans votre contrat d'assurance, sans consulter au préalable la compagnie d'assurance.

En résumé, toute transaction effectuée au-delà de votre limite discrétionnaire et sans avoir consulté votre assureur pour obtenir une autorisation de crédit, peut ne pas être couverte par votre police d'assurance-crédit.

Quel est l'objectif d'une limite discrétionnaire pour l'assurance-crédit ?

Votre compagnie d'assurance n'a accepté d'assumer qu'un certain risque pour vos créances en fonction de facteurs tels que la valeur moyenne de votre transaction, les pays dans lesquels vous opérez et votre pourcentage de couverture.

De ce fait, son activité pourrait être mise en danger si une compagnie commence à émettre d'importantes lignes de crédit à des entreprises qui pourraient être risquées ou qui n'ont pas d'antécédents de paiement en temps voulu.

La limite discrétionnaire de l'assurance-crédit vise à atténuer ce risque, en établissant des lignes directrices sur le montant du crédit qu'un vendeur ou un exportateur peut accorder sans l'approbation expresse de son assureur.

Que se passe-t-il si je dois dépasser les limites discrétionnaires de mon assurance commerciale ?

Au fur et à mesure que votre entreprise se développe, vous risquez d'avoir des problèmes avec votre limite discrétionnaire, car vos volumes de ventes augmentent. Mais ces problèmes sont faciles à résoudre.

Lorsqu'une transaction importante doit avoir lieu, il vous suffit de contacter votre compagnie d'assurance pour qu'elle approuve (approbation) la facture et la transaction, en fonction de la solvabilité de vos clients.

En outre, à mesure que votre entreprise se développe, votre compagnie d'assurance-crédit peut décider d'augmenter votre limite discrétionnaire, en particulier si vous n'avez pas eu à déposer de demande d'indemnisation récemment. Cela vous donne une plus grande souplesse commerciale.

Au déla de la limite discrétionnaire pour bénéficier d'une garantie, l’assuré devra effectuer une demande de garantie ou demande d’agrément auprès de compagnie. L’approbation correspond à l'acceptation du factor sur chaque demande de garantie en fonction de la solvabilité du débiteur. Son montant est déterminé suivant l’encours maximum de crédit accordé par le factor.

Si, le client présente un niveau de risque important à cause d'une santé financière fragile ou parce que le débiteur est une nouvelle société sans hisotrique de paiement, l’assureur peut refuser cette approbation.

Comparez les sociétés d'affacturage
Trouvez l'offre la moins chère du marché adaptée à votre entreprise