Définition de la MCNE

La MCNE (Mobilisation de créances nées sur l'non-respect), aussi appelée Dailly étranger ou financement des créances à l'étranger, est une technique de financement à court terme permettant à des entreprises exportatrices de biens ou de services de mobiliser auprès de leur banque jusqu'à 100% des créances qu'ils détiennent sur leurs clients étrangers (hors Principauté de Monaco et DOM-TOM).

L'objectif est d'obtenir le financement des créances facturées à l’international dès la remise des marchandises à la douane ou que les prestations soient terminées sans attendre le règlement des clients.

MCNE : Mobilisation de Créances Nées sur l'Étranger pour financer les factures à l'export

Qui peut bénéficier de la Mobilisation de créances nées sur l'Etranger ?

La mobilisation des créances peut être utilisée par toutes les entreprises exportatrices de biens et services qui souhaitent effectuer des opérations à l'export tout en profitant des meilleures garanties de sécurité. La mobilisation des créances peut être réalisée soit par escompte de billet ou par la cession Dailly. Cette technique permet de sécuriser le paiement différé de vos clients étrangers sans alourdir votre poste client.

Comment fonctionne la MCNE ?

L'entreprise doit remettre un bordereau de cession de créances Dailly à sa banque en précisant les informations et pièces justificatives suivantes : noms et adresses de vos clients étrangers, les montants des factures avec les dates de règlement, les bons de commandes, les copies des factures, les documents douaniers, les procès-verbal de livraison. La Banque étudie et valide le besoin de la ligne de crédit nécessaire. Elle précise les modalités et fixe un plafond de l'encours.

A l'échéance, le client régle sa facture. Dès réception de son paiement, l'entreprise peut rembourser la créance à la banque. En cas de retard de paiement ou d'impayé, la banque définance la créance. Pour ne pas subir de définancement, il faut demander à sa banque un délai supplémentaire. Pour couvrir les risques, la banque peut exiger des garanties comme par exemple à bénéficier d’une délégation d'assurance-crédit à son profit.

La banque fixe le montant qui sera financé sur les créances export.

Fonctionnement de la mobilisation de créances nées sur l’étranger

Dans un premier temps, vous devez identifier et transmettre à votre banque le détail des transactions : la Nature de la marchandise, le montant global de vos besoins, les délais de paiement avec vos clients, les dates de l’expédition de la marchandise, les dates contractuelles de règlement, les Pays de l’acheteur étranger, leurs coordonnées ainsi que la présence ou pas d'un contrat d'assurance crédit.

Pour chaque mobilisation, voici le processus à suivre :

  1. Vous expédiez vos marchandises à votre client.
  2. Vous adressez à votre banque la demande d’avance de trésorerie.
  3. Votre banque vous avance tout ou partie des factures à encaisser (jusqu’à 100% du montant de la facture).
  4. A chaque règlement de l’acheteur étranger, la trésorerie est remboursée.

La MCNE est aussi une alternative aux ADE car il est possible de se faire financer en devises.

ADE : L'Avance en Devises à l'Eport

L’ADE est une avance de trésorerie faite par la banque sur un montant d’exportation. Elle permet d'éliminer le risque de variation du taux de change. Pour l'exportateur, ce dispositif permet d'avoir les fonds en euros correspondant à la valeur d'une créance sur un client à l'étranger.

L'avance en devises à l'export offre à l'exportateur une avance de trésorerie protégée contre les variations des devises étrangères. AED est une garantie efficace contre le risque de change. C'est pour cette raison qu'il vaut mieux privilégier l'ADE dans la monnaie de votre créance pour éviter tout risque de change.

Les avantages de la mobilisation de créances

Le premier avantage est que l'exportateur finance ses factures en escomptant sa créance pendant toute la période de crédit accordée au client. Il peut ainsi reconstituer sa trésorerie sans attendre le règlement de ses acheteurs étrangers.

Le deuxième avantage, pour les transactions avec une autre devise, est qu'il est possible de bénéficier d’une avance de facture libellée en euros. Ainsi le vendeur peut se protéger des variations des cours de change en figeant le risque en effectuant une vente à terme.

La cession de créances de la MCNE présente également un autre avantage, c'est qu'elle n'est pas notifiée aux clients étrangers contrairement à l'affacturage classique et que les versements sont très rapides.

Les inconvénients de la MCNE

Cette technique est souvent réservée aux entreprises ayant une bonne cotation et présentes dans les pays de l’OCDE. Autre inconvénient avec la MCNE, le montant de financement est aussi limité, ce qui n'est pas le cas avec le factoring où le financement suit l'activité de l'entreprise et les variations d'encours.

Par ailleurs, en cas de retards de paiement et après un certain délai (15 jours maximum), la banque peut définancer la créance. Avec l'affacturage, le factor prend en charge des jours supplémentaires, ce délai est fixé pour le définancement est généralement plus long (entre 45 et 90 jours).