Définition du Crédit entreprise

Le crédit entreprise est une solution de financement proposée par un établissement financier (Organisme bancaire ou spécialisé) pour une société commerciale.

C'est un accord de prêt entre un prêteur et une structure dans lequel le prêteur donne de l'argent à la société, et celle-ci le rembourse dans un délai convenu avec un montant d'intérêt convenu. Ce faisant, l'emprunteur contracte une dette, qu'il doit rembourser avec des pourcentages et dans un délai donné.

Définition du Crédit entreprise

L'idée principale derrière la souscription d'un prêt est d'obtenir des fonds pour accroître la masse monétaire globale. Les intérêts et les frais sont des sources de revenus pour le prêteur.

Les entreprises ont besoin d'un montant adéquat de capital pour financer les dépenses de démarrage ou payer les expansions ou pour la réalisation d'un projet. C'est pourquoi les sociétés contractent des prêts commerciaux pour obtenir l'aide financière dont elles ont besoin.

Les banques sont les plus grandes institutions de prêt aux sociétés et probablement le premier endroit auquel vous pensez lorsque vous cherchez un prêt pour votre petite entreprise. Bien que les prêts bancaires professionnels à terme fassent partie des types de financement les moins coûteux, il peut parfois être difficile d'y avoir droit : beaucoup exigent des scores de crédit élevés et une plus longue durée d'activité que les prêteurs alternatifs. Mais si vous êtes en mesure de vous qualifier pour un prêt bancaire traditionnel, il peut s'agir d'un moyen abordable de maintenir la trésorerie ou d'obtenir des fonds pour développer votre entreprise.

Pourquoi opter pour le crédit entreprise ?

Prêt bancaire professionnel

Le crédit entreprise représente une option incontournable pour toute activité qui souhaite se développer encore plus et/ou relever de nouveaux défis sans passer par l'augmentation de capital social.

Bien que le choix se révèle parfois difficile pour les dirigeants d’opter pour le prêt bancaire, en raison des procédures et surtout des intérêts engendrés par ce type d'emprunt, c’est une solution de financement efficace pour avoir un coup de pouce financier pour pouvoir continuer à tourner et répondre au besoin de trésorerie.

Face à l’importance de la concurrence, les entreprises doivent envisager d’opter pour le crédit professionnel pour promouvoir leur développement. En effet, qu’il s’agisse d’acquérir de nouveaux équipements, offrir de nouveaux services, financer les campagnes marketing ou les nouvelles activités journalières, la structure a besoin de plus d'argent. Il en est de même lorsqu’il est question de couvrir les coûts commerciaux imprévus.

Bon à savoir Les prêts ne sont pas accordés gratuitement. Les prêteurs facturent des intérêts sur les prêts, qui constituent le prix à payer pour emprunter l'argent. Il est important de savoir si l'intérêt est fixe ou variable. Un taux fixe signifie qu'il reste le même pendant toute la durée du prêt et de son remboursement. Un pourcentage variable indique qu'il peut fluctuer en fonction de divers facteurs déterminants. Les autres caractéristiques d'un prêt auxquelles il faut prêter attention sont la période de remboursement (mois ou années) et ce que le prêteur utilisera comme garantie si l'entreprise n'est pas en mesure de rembourser le prêt à temps.

Crédit bancaire, comment bien choisir ?

Compte tenu du grand nombre d'options de prêts commerciaux proposées par les différents organismes financiers spécialisés, il peut être difficile de savoir quel produit de crédit est le plus approprié pour l’entreprise. Avant de se lancer à explorer les différentes options, il convient de considérer différents critères, tels que :

  • la crédibilité du prêteur;
  • les taux d’intérêt proposés;
  • la facilité d’accès au crédit commercial;
  • la flexibilité de remboursement;
  • le rapport qualité/prix de la prestation proposée

Pour s’assurer d’obtenir un crédit commercial intéressant pour l’entreprise, il convient de certaines questions comme :

À quoi va servir le crédit entreprise ?

Dans la plupart des cas, les organismes financiers qui proposent les crédits entreprises sont susceptibles de demander plus de précisions sur l’utilisation des fonds avant d’accorder le montant demandé. La société emprunteuse a tout intérêt d’être le plus précise possible sur son utilisation qu’il va demander.

Répondre à la question sur l’utilisation du prêt bancaire permet à l’établissement commercial de choisir avec aisance le type d'emprunt qui répond le mieux à ses besoins. En étant précis, notamment sur la somme demandée, l’utilisation du prêt, le délai et le mode de remboursement, l’agent de crédit peut proposer les meilleures formules pour répondre aux besoins de l’entreprise.

Quelle va être la somme nécessaire ?

Contracter un prêt professionnel supérieur aux besoins réels de l’entreprise signifie clairement faire du gaspillage. Il est donc primordial de fixer par avance le montant exact et surtout son utilisation. Il ne faut pas oublier que plus la somme est importante, plus les intérêts sont élevés. Cette situation peut générer une pression financière inutile sur la TPE ou PME.

Inversement, solliciter un prêt commercial inférieur aux besoins réels de l’activité peut devenir préjudiciable, car le montant demandé ne pourra pas couvrir la totalité des dépenses prévues. Dans ce cas de figure, l’entreprise risque de rater une opportunité d’affaires, alors que le remboursement du prêt et ses intérêts doivent toujours s’effectuer. Dans ce cas de figure, la meilleure solution pour l'entité commerciale sera de contracter un autre crédit commercial, tout en étant consciente du bouleversement que cela va engendrer sur le calendrier d'exécution et du remboursement des deux prêts, sans compter les coûts supplémentaires imprévus.

Quel partenaire financier choisir pour contracter un prêt bancaire ?

Bien que de nombreux organismes proposent des services de crédit, il faut toujours doubler de vigilance pour éviter les mauvaises surprises et surtout les arnaques et les fraudes. Aussi, il est préférable de choisir les institutions financières connues et de confiance. Cependant, si le choix tend vers des organismes financiers non traditionnels, à l’instar des prêteurs en ligne, il faut avoir suffisamment d’informations et de références concernant l’organisme financier en question.

Crédit entreprise en ligne

Les sociétés choisissent le crédit entreprise en ligne généralement pour deux raisons principales, à savoir la facilité d’obtention du prêt et les taux d’intérêt. Les acteurs financiers qui proposent les crédits en ligne allègent autant que possible les procédures d’obtention du crédit en ligne. En simplifiant l’accès au crédit commercial, les TPE ou PME gagnent en temps et en argent. De plus, les taux d’intérêt proposés sont souvent plus intéressants que ceux proposés par les banques classiques.

Crédit commercial auprès des banques traditionnelles

À ce jour, de nombreuses entreprises choisissent encore la voie traditionnelle pour obtenir un prêt bancaire, c’est-à-dire auprès des banques. Ce choix s’explique généralement par la possibilité d’obtenir des sommes plus importantes par rapport aux crédits commerciaux proposés en ligne. À cela s’ajoute la possibilité d’étaler le délai de remboursement sur une période plus longue au-delà de sept ans. Cependant, l’éligibilité des entreprises pour l’obtention d’un crédit commercial reste souvent limitée, car les conditions d’octroi sont souvent très rigides.

Le taux d’intérêt proposé par le prêteur est-il avantageux pour l’entreprise ?

Pour tout crédit, le taux d’intérêt constitue l’un des premiers critères de choix. Pour le même type d’offre, mais avec un établissement financier différent, il est plus judicieux de choisir le produit qui présente le pourcentage le moins élevé. Cependant, il faut toujours rester vigilant sur les éventuels frais cachés surtout pour les offres avec des taux d’intérêt bas.

Pour être sûr de bénéficier du meilleur taux, le premier réflexe est de comparer le taux proposé à ceux des autres prêteurs. Il ne faut pas non plus manquer de vérifier si le taux correspond à celui mentionné sur le site officiel du prestataire.

Faut-il choisir un crédit garanti ou non garanti ?

La décision de contracter un crédit garanti ou non garanti doit être mûrement réfléchie. Avant de choisir, il faut toujours peser le pour et le contre. Avec l'emprunt garanti par exemple, le taux d’intérêt est plus avantageux et le mode de remboursement est plus intéressant. Cependant, l’entreprise doit utiliser une partie de son actif comme moyen de garantie. Plus cette garantie est élevée, plus le montant du prêt est élevé lui aussi.

Si la structure choisit de contracter un prêt non garanti, les taux d’intérêt vont être légèrement plus élevés. De même, la somme empruntée va être plus limitée par rapport à celle d’un crédit commercial garanti. Par contre, il permet à l’entreprise d’accéder plus rapidement aux fonds demandés, car la procédure est plus souple avec ce type de prêt.

>
Bon à retenir Les prêts permettent aux entreprises d'avoir une chance de réussir. Ils sont donc très demandés, mais toutes les sociétés qui en font la demande ne les obtiennent pas. Lorsqu'ils demandent un prêt commercial, les prêteurs évaluent les antécédents de la structure, le montant des dettes et si l'activité semble risquée. Les établissements commerciaux risqués, tels que les entités en démarrage, ne sont souvent pas les bénéficiaires gagnants des prêts traditionnels.

Les entreprises qui contractent des prêts à taux d'intérêt élevé doivent prévoir de rembourser le prêt aussi rapidement que possible, afin que les intérêts dus ne deviennent pas exorbitants. Les prêts à un pourcentage élevé sont mieux utilisés pour les besoins de financement à court terme.

Les prêts professionnels pour les TPE

Ces dernières années, cependant, la relation entre les banques et les petites entreprises s'est améliorée, car de plus en plus d'agences bancaires réalisent la force et l'importance de ce marché en pleine croissance. Les sociétés et les promoteurs immobiliers ne représentant plus une part aussi importante des activités des banques, les prêteurs se tournent vers les entrepreneurs pour prendre le relais.

De nombreuses grandes banques ont ajouté des services et des programmes spéciaux pour les TPE. D'autres simplifient les formalités administratives et le processus d'approbation des prêts afin d'accélérer l'octroi des prêts aux entrepreneurs. Du côté positif, elles font du marketing auprès des petites entreprises comme jamais auparavant. D'un autre côté, la "rationalisation" du processus signifie souvent que, plus que jamais, l'approbation du prêt est basée uniquement sur des chiffres et des notes sur des systèmes d'évaluation standardisés plutôt que sur le caractère ou la motivation de l'entrepreneur.

Prêt entreprise, pourquoi souscrire une assurance-crédit ?

Le crédit pour les professionnels représente une arme à double tranchant pour les entreprises. S’il permet aux sociétés de concrétiser leurs projets qui ont besoin de financement, le prêt bancaire représente aussi des risques qui peuvent mettre les structures en mauvaise posture.

En effet, en contractant un crédit commercial, la société s’engage à payer en totalité la somme empruntée avec les intérêts sur une période bien déterminée. En cas d'éventuels aléas, l'emprunt peut faire l’objet d’un litige entre l’emprunteur et l’organisme prêteur, d’où la première raison de souscrire une assurance de prêt. Cette garantie permet de couvrir certains événements notamment le décès, l’invalidité permanente totale due à un accident ou une maladie, l’incapacité de travail.

Il est possible de souscrire cette couverture auprès d'un autre établissement spécialisé grâce à la délégation d’assurance de crédit professionnel. Les avantages sont multiples : conditions et tarifications plus avantageuses, intérêts dégressifs basés sur le capital restant dû, formules plus complétes.

Différences entre le financement des entreprises et les prêts bancaires

Les prêts bancaires sont un moyen spécifique pour les dirigeants d'obtenir un fonds de roulement supplémentaire. Si le terme "financement d'entreprise" peut avoir la même signification que l'obtention d'un prêt d'une banque, il implique généralement la recherche de fonds auprès d'une source non traditionnelle, telle qu'une société de financière alternative.

Les prêts bancaires sont structurés en fonction des antécédents financiers et de la réputation de l'emprunteur. Les propriétaires d'entreprises de grande taille, établies de longue date et comptant de nombreuses années d'activité, ayant un mauvais bilan, sont toujours confrontés à des difficultés.

Il en va de même pour les dirigeants à la recherche d'un fonds de roulement pour leur société, en particulier ceux qui ne sont pas en activité depuis longtemps.

Le temps est un autre facteur clé lorsqu'on cherche à obtenir de l'argent auprès d'une banque ou d'un financier traditionnel. Même avec un crédit parfait et en cas d'approbation, le délai entre la demande et le moment où l'argent est mis à la disposition des emprunteurs peut prendre plusieurs mois.

Heureusement, ce n'est pas le cas avec les sociétés de financement alternatif. Dans ce secteur, le processus est grandement simplifié et le délai de mise à disposition des fonds aux emprunteurs est beaucoup plus court.

Les critères de souscription des établissements de prêt alternatifs sont également plus raisonnables que les critères de décision des banques, ce qui explique le taux d'approbation de plus de 95%, comparé au taux d'approbation moyen de 16% dans le milieu financier.

Comment choisir entre l'affacturage ou le prêt bancaire ?

Au fur et à mesure que les entreprises se développent, elles ont souvent besoin d'un financement supplémentaire pour leur expansion, le paiement des salaires, le marketing ou pour couvrir d'autres dépenses. Parfois, les sociétés sont suffisamment solides financièrement pour obtenir un prêt bancaire comme moyen d'augmenter le crédit.

D'autres fois, cependant, des méthodes financières moins traditionnelles sont nécessaires. Pour certaines structures, les prêts bancaires traditionnels n'ont tout simplement pas de sens. C'est notamment le cas des dirigeants qui recherchent un financement ponctuel ou qui ne veulent pas ajouter de nouvelles dettes à leur bilan.

Les banques n'offrent qu'un faible effet de levier pour répondre aux besoins d'emprunt supplémentaires et peuvent même nuire plus qu'elles n'aident. Voyons ce qui est le mieux pour votre entreprise :

L'affacturage

L'affacturage est une solution de financement qui aide les entreprises à stabiliser leur trésorerie en débloquant les liquidités contenues dans les créances impayées. Également connu sous le nom de factoring, ce processus consiste à traiter les factures comme des garanties, qui sont vendues à des sociétés d'affacturage.

Votre entreprise reçoit alors les fonds en avance pour chaque facture vendue. L'objectif est de permettre à votre activité de recevoir des liquidités plus rapidement qu'en attendant les paiements des clients. Le montant du capital disponible croît avec votre société. Tant que vous avez des facturations à affacturer, le financement est disponible !

Financement avec l'affacturage

Travailler avec un factor est une option solide pour de nombreux propriétaires d'entreprise. En effet,le marché du crédit reste tendu, si vous avez la chance d'être approuvé, le montant du prêt peut ne pas être suffisant pour répondre à vos besoins financiers et de plus, vous aurez des dettes à rembourser.

Ainsi, les affactureurs offrent un financement aux établissements commerciaux de toutes tailles et de tous stades. Qu'il s'agisse d'une activité en démarrage ou d'une entreprise établie depuis longtemps, les contrats d'affacturage constituent une solution intelligente pour combattre les problèmes de liquidités sans avoir à contracter de dettes supplémentaires.

Quelle est la différence entre l'affacturage et un prêt bancaire ?

L'affacturage n'est pas un prêt commercial, il s'agit de la vente d'un actif (la facture). Essentiellement, le factor achète le droit de recouvrer une créance lorsqu'elle est payée, moins un escompte de 1 à 4 %. L'affactureur paiera environ 95 % de la facture au départ, puis le reste une fois qu'elle aura encaissé la facture.

Comme les sociétés d'affacturage comptent sur le paiement des factures par vos acheteurs, elles se préoccupent davantage de la situation financière de ces derniers. Les affactureur collectent les fonds directement auprès de vos débiteurs et peuvent vous demander de valider l'historique de paiement de vos clients. Si votre entreprise a des clients solvables, le factoring peut l'aider à obtenir un fonds de roulement dès le départ.

Le principal avantage du factoring est de recevoir une augmentation rapide du fonds de roulement, car de nombreuses sociétés d'affacturation règlent vos facturations dans les 24 heures. Comme ce n'est pas un prêt, vous ne vous endettez pas pour l'argent que vous recevez.

L'affacturage

  • Aucune dette à rembourser.
  • Potentiel de financement illimité.
  • Validation rapide en 3 à 5 jours.
  • Approbation basée sur la solvabilité de vos clients.
  • Les startups sont éligibles pour l'affacturage.
  • Offre plus de flexibilité que les prêts bancaires.

Les prêts bancaires

  • Principal et intérêts remboursés dans le temps.
  • Le potentiel financier est plafonné par les banques.
  • La validation peut prendre plusieurs mois.
  • L'approbation est basée sur l'historique opérationnel et de crédit de votre activité.
  • Il est très difficile pour les jeunes entreprises d'obtenir un emprunt.

Pourquoi choisir l'affacturage même si vous avez un prêt bancaire ?

Les prêts bancaires conventionnels sont assez simples. Ils vous prêtent une somme d'argent que vous êtes censé rembourser sur une période donnée, en plus d'un taux d'intérêt généralement élevé. Pour obtenir plus de liquidités, vous devez ajouter une dette globale à votre bilan. Avec l'affacturage, vous ne vous endettez pas davantage, vous vendez un actif précieux. En outre, vous pouvez choisir les factures que vous affacturez et leur fréquence. Vous n'êtes pas lié par un contrat à long terme et les conditions sont souples.

Les entreprises ont souvent besoin d'un financement supplémentaire, mais ne sont pas en mesure de satisfaire aux exigences strictes en matière d'emprunt pour obtenir un nouveau prêt bancaire. Dans ce cas, elles sont souvent dirigées vers une société d'affacturage. En fait, les factors reçoivent souvent des recommandations de clients de la part de banques locales qui souhaitent que leurs clients reçoivent l'aide financière qu'elles ne sont pas en mesure de fournir. Elles savent que l'affactureur servira bien ses clients en offrant un processus de demande et d'approbation de factoring rapide.

L'affacturage est-il plus rapide qu'un prêt bancaire ?

Oui, beaucoup plus rapide. Ce n'est pas un secret que les banques sont strictes en ce qui concerne l'approbation des prêts. Non seulement elles peuvent prendre beaucoup de temps, mais les décisions de prêt sont basées sur une combinaison de l'historique d'exploitation des années précédentes de l'entreprise et des scores de crédit du dirigeant. Le processus d'approbation du prêt peut prendre des semaines, voire plus. Les décisions d'approbation pour obtenir un contrat d'affacturage peuvent être prises en un jour seulement.

L'affacturage fournit un financement rapide lorsque vous en avez le plus besoin

L'affacturage vous permet de recevoir le fonds de roulement dont vous avez besoin dans les 24 heures. Les affactureurs achètent vos factures admissibles à un prix réduit et vous avancent jusqu'à 95 % du montant total dans les heures qui suivent la vérification. Le reste est conservé sur un compte de réserve. Lorsque votre client paie le reste de la facture, le factor libère le solde du compte, déduction faite d'une petite commission pour l'utilisation du service.

Si votre demande de prêt bancaire a été refusée, contactez-nous pour obtenir une offre de factoring ! Il n'est pas rare que les banques refusent un emprunt aux dirigeants de petites entreprises, surtout s'il s'agit d'une activité nouvellement établie. Les sociétés d'affacturation fondent leur approbation sur le crédit de vos clients, puisque ce sont eux qui sont responsables du paiement des factures. Le financement par affacturage est une excellente solution pour les entreprises qui ont un mauvais crédit, qui n'ont pas d'emprunt ou qui envisagent d'affacturer leurs dettes. En fait, il peut fournir la stabilité financière dont vous avez besoin pour améliorer votre score de crédit.

Comparez les solutions d'affacturage
Trouvez l'offre la moins chère du marché adaptée à votre entreprise

Définition et lexique sur l'affacturage



Le lexique édité par le site Affacturage.fr comprend des définitions originales protégées par le droit d'auteur. Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur - 2021.