Toutes les réponses sur les coûts d'un contrat d'affacturage

Découvrez en détail le tarif, le taux, le prix, le coût, l'estimation et les frais pour comprendre les coûts du factoring

Comprendre les coûts de l'affacturage

Comprendre les postes de coûts de son contrat d’affacturage n’est pas toujours une chose facile et peut vite devenir un réel casse-tête pour certaines sociétés pour comparer les contrats des différents Factors. Dans cette rubrique, vous pouvez découvrir les différents prix, tarifs, taux et frais dans un contrat d'affacturage classique ou forfaitaire.


Quels sont les coûts de l'affacturage ?

Comme dirigeant d'entreprise, vous savez à quel point il est important de contrôler les coûts d'exploitation de votre entreprise ! Cela comprend le coût d’utilisation d’une autre solution de financement, comme l’affacturage des factures. Mais un contrat de factoring, combien ça coûte ? Nous allons vous aider à comprendre les coûts liés à l’affacturage des factures. En fin de compte, vous saurez à quels coûts vous attendre et quels frais cachés à surveiller, lors du choix d’un fournisseur de factoring de facture.

Le coût d’un contrat d’affacturage est composé de plusieurs frais : une commission de gestion d’affacturage, une commission de financement et de frais de dossiers à verser au Factor. La somme totale de ces dépenses varient entre 0,9% à 4% du montant des créances cédées par l’entreprise (toutes taxes comprises). Ce coût dépend de nombreux éléments : TMF (taille moyenne des factures), le nombre de factures, le secteur d'activité de l'entreprise, la zone géographique, le pays, la répartition entre le marché domestique et l'international, le volume du chiffre d'affaires à financer, la qualité financière des clients et du cédant.

Prix tarif frais de l'affacturage

Généralement, le factor impose dans son contrat d'affacturage un minimum forfaitaire annuel, qui est dû à partir du moment où l'entreprise démarre son contrat. Ces coûts rémunèrent les tâches et les risques que le factor assume aux lieu et place de l'entreprise.

Bon à savoir : la charge que constituent les commissions de factoring est comptabilisé par l'entreprise dans le compte "autres charges externes".

Qu’est-ce qui affecte votre taux d’affacturage ?

Deux facteurs influent sur votre taux d’affacturage : le risque d’achat de vos factures et le volume à affacturer. Les transactions à faible risque qui ont un volume élevé se qualifient généralement pour de faibles taux en factoring. A l'inverse, les transactions à haut risque avec de faibles volumes obtiennent généralement des taux d’affacturage plus élevés.

Votre secteur d'activité a aussi une incidence sur vos tarifs. Les secteurs considérés comme à faible risque, comme les transports, les ETT, et le Tertiaire , obtiennent souvent des taux plus bas et de meilleures conditions que les autres secteurs. D’autre part, les secteurs risquées comme la construction ou les industries à forte intensité de main-d’œuvre comme les soins de santé obtiennent souvent des taux plus élevés.

La qualité de crédit de vos clients joue-t-elle aussi un rôle ?

Contrairement à ce que la plupart des gens croient, la solvabilité de votre client a peu d’influence sur votre taux. Il a une certaine influence, mais il n’est généralement pas significatif (il y a des exceptions). La solvabilité sert plutôt d’outil pour décider si une facture sera financée ou non.

La stabilité et l'historique de votre entreprise va aussi jouer un rôle dans la détermination des conditions. Rappelons que, les entreprises d’affacturage évaluent la stabilité de votre entreprise et votre historique de négociation pour prendre une décision de taux. Les entreprises dont les antécédents sont relativement longs et stables sont perçues comme étant sûres. Elles obtiennent des taux légèrement inférieurs. Les nouvelles entreprises ou les entreprises dont les ventes sont instables sont considérées comme risquées et obtiennent souvent des taux légèrement plus élevés. Cependant, pour le financement ponctuel de factures, certaines Fintech ne regardent pas la qualité financière du cédant, mais uniquement celle des clients.

La commission de gestion d’affacturage

Coût et taux de l'affacturage

Cette commission regroupe les prestations qui incluent la gestion, le recouvrement, la couverture en "déclaré" ou "présumé". Elle est présentée sous forme de pourcentage (entre 0.1% et 2% du CA) suivant la qualité du dossier. Ce coût intègre la recherche des renseignements sur la solvabilité des acheteurs, la garantie intégrale du risque de non paiement (l'assurance-crédit), la comptabilisation quotidienne, la gestion des factures, des avoirs, des règlements, des effets de commerce souscrits ou acceptés, la surveillance des retards de paiement, les relances, les efforts de recouvrement, les détections des litiges et les frais des éditions des tableaux de bord.

Pour les TPE, la commission de gestion d'affacturage est forfaitisée avec des règlements mensuels. Le forfait s'adapte en fonction du nombre de factures, du nombre de clients et du montant à financer.

Attention, en fonction de vos demandes additionnelles ou selon l'évolution de votre situation juridique, des frais additionnels hors forfait peuvent être appliqués : agrément, facture additionnelle, remise de quittance, avis de litige, ouverture de procédure collective client, gestion des contentieux, annulation de dossier dans les trois premiers mois.

La commission de financement

Elle est calculée au prorata temporis entre la date du financement et la date de l’échéance de la facture. Ce taux de financement peut varier en fonction du mode de paiement des créances.

Ce taux est prélevé uniquement sur l’argent avancé pendant la durée du prêt. Exemple : si votre client paye à 60 jours et que le taux d’intérêt est de 2 % par an, ce taux pour financer vos factures sur 60 jours vous coûtera donc 0,33 %. Les taux de financement en affacturage sont indexés à l’EURIBOR 3 mois (Euro Interbank Offered Rate) ou à l’EONIA (Euro Overnight Index Average) plus la marge du factor.

Ce pourcentage appliqué sur l'avance de trésorerie est, soit : précompté au moment du financement en fonction du délai moyen d'encaissement des créances, post compté en fonction de la durée de l'avance de trésorerie constatée.

Les frais annexes

Les frais de dossiers

Les factors appliquent des frais de dossier. Les entreprises peuvent les négocier ces frais au moment de la mise en place du contrat. Ils varient entre 100€ et 1000€.

Les frais d’abonnement internet

Certaines société d'affacturage facturent les frais d'abonnement pourl'accès au portail de gestion.

Les frais d’agréments clients

En cas de dépassement sur le nombre de demandes d’agréments, des frais supplémentaires peuvent être facturés entre 10€ et 20€ par nouveaux clients.

Le fonds de garantie

Selon le profil de l'entreprise, le Factor pourra demander une retenue de garantie. Celle-ci est constituée au démarrage du contrat. Le fons de garantie représente environ 10% des encours, c’est-à-dire du montant de chaque facture. Au bébut du contrat, le factor finance donc 90 % de votre facture et conserve les 10% pour constituer le fonds de garantie. Bien évidemment, une fois que le minimum de fonds de garantie est constitué, les 10% sont restitués dès que votre client a intégralement payé sa facture. Il peut varier entre 5% et 20% selon votre situation ou le secteur d'activité. Un fonds additionnel aussi appelé fonds de réserve peut être demandé dans certains cas prévus au contrat. Bien évidemment, ces fonds sont restitués à la fin du contrat d'affacturage.

Le TEG d'un contrat d'affacturage

Depuis 2008, les factors doivent mentionner le « TEG » (Taux Effectif Global) dans leurs contrats. Ce TEG doit inclure l'ensemble des coûts.

Comment réduire le coût de l'affacturage ?

Avant de signer votre contrat d'affacturage, vous pouvez négocier les frais de dossiers, la commission d’affacturage annuelle minimum et le montant de votre fonds de garantie.

Sachez que vous n'êtes pas obligé de confier la globalité de votre chiffre d'affaires à une société d'affactuarge. Nos conseils pour réduire le coût de l'affacturage :

  • Concentrez-vous sur vos principaux clients récurrents, causant les plus gros montants de facturation.
  • Regroupez au maximum votre facturation, économisez l'énergie de l'entreprise et donc celle de la société d'affacturage.
  • Renégociez vos conditions contractuelles après quelques mois avec votre société d'affacturage et si les perspectives et le développement sont favorables habituez-vous à renégocier au moins une fois par an avec le Factor !

Exemples de coût de l'affacturage ?

Exemple de coût d'affacturage au forfait pour les TPE avec un CA de 100 K€

Prenons l'exemple d'une TPE avec un chiffre d'affaires de 100 000 €. Cette entreprise vend à ses 20 clients des marchandises avec un délai de règlement de 60 jours calendaire. La taille moyenne de ses factures est d'environ 1 000 €.

Avec un taux de financement calculé annuellement à 2%, le coût de financement de l'affacturage appliqué à l’encours moyen maximum financé de (20 clients x 1 000 € = 20 000 €). Soit 20 000 à 2% = 400 € par an dans la configuration où la société utilise la globalité du financement !

Le coût de gestion du contrat au forfait est d'environ 190 € par mois, soit environ 2 300 € par an. Ce coût comprend 3 services : garantir les créances, le recouvrement et la gestion des factures.

Résultat : Le coût du forfait d'affacturage revient à 400 € + 2 300 € = 2 700 €

Exemple de coût d'affacturage au forfait pour une PME avec un CA pour 1M€

Prenons l'exemple d'une PME avec un chiffre d'affaires de 1 000 000 €. Cette entreprise vend à ses 20 clients des marchandises avec un délai de règlement de 60 jours calendaire. La taille moyenne de ses factures est d'environ 2 000 €.

Avec un taux de financement calculé annuellement à 3%, le coût de financement de l'affacturage appliqué à l’encours moyen maximum financé de (20 clients x 2 000 € = 40 000 €). Soit 40 000 à 3% = 1 200 € par an.

Le coût de gestion de l'affacturage n'est plus au forfait, mais correspond à un taux de commission d'environ 0,8% soit environ 660 € par mois, donc environ 8 000 € par an.

Résultat : Le coût du contrat d'affacturage revient à 1 200 € + 8 000 € = 9 200 €

Contactez-nous
  • Adresse : 12 Quai Papacino, 06300 Nice

  • Téléphone : 09 72 65 44 69

  • Email : info@affacturage.fr

Suivez-nous