Recouvrez vos factures plus efficacement et simplement

Mettez toutes les chances de votre côté pour obtenir le recouvrement de vos factures le plus rapidement possible.

  • Taux de réussite de recouvrement important.
  • Intervention possible sur toute la France et à l'international.
  • Procédures personnalisées
  • Suivi en ligne du recouvrement des créances clients


Les avantages

Simplicité d'utilisation

Facilité de mise en oeuvre et demande de recouvrement simplifié

Automatisation

Relance automatique et reporting automatique

Logistique

Prise en charge complète de la gestion des phases de recouvrement

Procédure rapide

Rapidité d'exécution des procédures

Gain de temps

Réduction des temps de traitement des procédures de recouvrement

Intégration

Application compatible avec votre logiciel comptable

Gestion de facturation

Pourquoi utiliser les services d'un professionnel pour le recouvrement ?

“Augmentez le taux de réussite pour le recouvrement de vos créances”.

Optimiser la trésorerie de votre entreprise est un point très important dans la gestion d'une entreprise, pour cela il est primordial d'obtenir le paiement des factures à l'échéance pour éviter des tensions de trésorerie.

En sous-traitant la relance chez un prestataire, dont le recouvrement est son métier, permet d’obtenir de meilleurs résultats au niveau du taux de réussite. Ils ont la capacité de recouvrer avec rapidité les créances dans la phase amiable et de préparer les dossiers pour d’éventuelles démarches contentieuses.

Il faut bien garder à l'esprit que la procédure de recouvrement ne doit pas dépasser le délai de prescription qui est de 5 ans en France pour une facture entre deux entreprises.

Si vous avez une ou plusieurs factures impayées qui pénalisent votre trésorerie, vous devez relancer efficacement vos clients pour obtenir un règlement rapide, sans débourser trop de frais dans des procédures de recouvrement coûteuses et nuisibles pour vos relations clients. Avec un expert du recouvrement, vous pouvez lancer les procédures amiables ou judiciaires très simplement avec des coûts réduits et maitrisés. Mais l'avantage le plus important c'est que vous augmentez considérablement votre taux de réussite. Par ailleurs, avec certains prestataires, vous ne payez qu'en cas de réussite.


Les services de recouvrement disponibles pour les entreprises

Logiciel de recouvreùent de factures

Suivant le nombre, le montant et la difficulté des factures à recouvrer, ils existent de nombreuses solutions accessibles aux sociétés.

Les services en ligne de recouvrement

Les logiciels de facturation vous permettent de suivre le traitement de vos factures et les relances clients, mais ils sont insuffisants lorsque survient un impayé ! C'est pour cela qu'il est nécessaire de recourir à un logiciel de recouvrement en ligne.

Avec un service en ligne de recouvrement de factures, vous optimisez le suivi, la relance et le recouvrement de vos créances avec des coûts très compétitifs. Cette formule de recouvrement est adptée aux petites créances.

Elle offre l'avantage d'être adaptée aux TPE et d'offrir un service clé en main 100% digitale qui permet de : déposer les factures impayées en ligne, lancer les mandats de recouvrement à l’amiable, automatiser les relances, bénéficier de frais de recouvrement très compétitifs, suivre le recouvrement de vos créances impayées, calculer automatiquement les pénalités de retard, obtenir des tableaux de bord.

L'ensemble de ces logiciels de recouvrement sont disponibles en mode SaaS (Software as a Service ou logiciel en tant que service) et sont compatibles avec les logiciels comptables et CRM du marché.

Les assureurs crédit
Les assureurs crédit

Les cabinets experts en recouvrement

Pour des créances avec des montants importants ou présentant des difficultés, il est conseillé de passer par des cabinets de recouvrement spécialisés dont le seul objectif est l'encaissement.

Pour choisir un cabinet de recouvrement, il est important de prendre en compte les critères suivants : la taille du cabinet, le chiffre d’affaires, la diversité des prestations proposées, le nombre d’intervenants, le nombre de dossiers traités et surtout le pourcentage de réussite.

Avant toute intervention, ces cabinets analysent chaque créance de manière minutieuse afin d'indiquer la pertinence d'une démarche contentieuse. En fonction de la nature de la créance, elles proposent de piloter la procédure judiciaire de l'injonction de payer à l'assignation au fond. Leurs relationnels avec les réseaux d'huissiers et d'avocats, leur permettent de définir des modalités d'intervention précises et efficaces.

Leurs rénumérations dépendent principalement de l'aboutissement des procédures engagées. En effet, l’organisation mise en place par les agences de recouvrement permettent de réduire les coûts fixes des procédures amiablees et judiciaires en conditionnant une partie des honoraires à l’encaissement effectif.

Les assureurs-crédit

Il est bon de rappeler que les compagnies d'assurance crédit ont en interne des très bons services spécialisés en recouvrement de factures. En effet, le recouvrement de créances commerciales constitue l'un des services essentiels dans un contrat d'assurance-crédit pour préserver la rentabilité de l'entreprise en recouvrant ses factures impayées. Ce service peut aussi être utilisé sans avoir souscrit un contrat d'assurance crédit ou lorsque l'assureur crédit ne couvre pas un de vos clients.

Les assureurs crédits peuvent intervenir dès réception d’un dossier de recouvrement. Leurs objectifs sont de combiner l'efficacité et la nécessité de préserver vos relations commerciales, en France comme à l'international.

Les assureurs crédit

Leurs actions portent en premier lieu sur les procédures amiables pour plus de performance et pour diminuer les délais de récupération. En cas d'échec du parcours amiable, ils entreprennent les démarches judiciaires nécessaires tout en poursuivant les négociations amiables avec les débiteurs. Pour l'international, les assureurs tiennent compte des pratiques de recouvrement locales qui diffèrent selon les pays.

Grâce à leur professionnalisme et à leur notoriété, les compagnies réalisent plus de 90% des récupérations dans la phase de recouvreement amiable et 75% des récupérations sont réalisées en moins de 6 mois.

Les procédures de recouvrement disponibles

Procédure de relance commerciale

Dans un premier temps, l'entreprise doit contacter son client afin de ne pas casser sa relation commerciale et de rechercher une conciliation.. Pour cela, il doit contacter son client par téléphone afin de l’informer de la survenance de l’impayé et lui en demander les raisons. Dans cette étape, l'objectif est de comprendre les raisons de l'impayé (litige, mauvaise livraison, défaut matériel, problème de trésorerie) et de trouver un accord avec des propositions lorsque c'est possible comme l'échelonnement de la dette.

Procédure de recouvrement amiable

Dans cette phase, vous pouvez envoyer des lettres de relance afin de rappeler à votre client qu'il n'a toujours pas réglé sa dette. En cas d'échec, vous devez envoyer une lettre de mise en demeure. Cet avertissement est le dernier avant la phase judiciaire.

Procédure de recouvrement judiciaire

Si malgré vos efforts de relance amiable, le client ne s’acquitte toujours pas de sa dette, il est nécessaire de lancer la procédure de recouvrement judiciaire. Cette procédure a pour objectif d’obtenir un titre exécutoire, c'est à-dire un acte juridique qui permet au créancier de forcer son créditeur à lui rembourser la somme qui lui est due. Elle comprend trois étapes :

1) L’injonction de payer

Cette procédure simple et peu coûteuse est adaptée aux petites créances. Sa durée totale ne dépasse pas deux mois.

2) Le référé provision

Cette procédure rapide et peu onéreuse permet au créancier de saisir les biens de son client par un huissier et se payer ensuite par la vente des biens saisis. Attention, cette procédure ne peut pas être lancée si le débiteur est en redressement ou liquidation judiciaire.

3) L’assignation en paiement

Aussi appelée assignation au fond ou à toutes fins, cette procédure plus coûteuse et plus longue consiste à lancer un procès classique. Elle est souvent utilisée pour des dossiers complexes avec des montants importants. À l’issue de cette procédure, le tribunal peut condamner le débiteur au paiement des sommes dues avec éventuellement des intérêts moratoires et des frais de procédure à régler en supplément.